Le Rocher de Soutron offre au visiteur un panorama somptueux au bout d’une montée de 15 minutes. Un pélerinage a lieu chaque année début août. En son sommet : La chapelle de Saint Julien de Soutron construite au 17ème siècle.

Il est sur un rocher que le ciel environne, une chapelle en pierre haute comme trois pommes.  

Il est sur un rocher que le ciel environne, une chapelle en pierre haute comme trois pommes.

C’est la chapelle Saint Julien au sommet du rocher de Soutron. Elle est minuscule, quelques mètres carrés seulement, l’intérieur est crépi en blanc, l’autel est en bois, surmonté par une peinture du Christ. Elle a été construite avec les pierres de l’endroit, et couverte de lauzes. L’endroit est rude, voir inhospitalier, hérissé de rochers, c’est le dyke d’un ancien volcan, il est recommandé d’être prudent. Un prêtre vient célébrer la messe un dimanche d’été, les fidèles sont si nombreux que l’office a lieu en contrebas sur un espace moins pentu. Autrefois on amenait ici les enfants qui tardaient à marcher, le saint était censé les aider. Une légende dit qu’elle est le vœu d’un soldat nommé Julien qui avait prévu de l’ériger là s’il revenait vivant des croisades. D’autres légendes parlent de “Jean des bagues” qui avait volé le tronc ou des trois frères qui communiquaient à l’aide de feux

Pour y accéder une route partant d’Arcens conduit au pied du rocher, mais les randonneurs sportifs se muniront d’une fiche de randonnée à l’office de tourisme cantonal et partiront du hameau de Massas sur le route D 237. A partir de là un chemin large et confortable dans les bois monte à Soutron, puis au rocher, il est bien balisé. Le retour se fait par le hameau de Soutron puis par le sentier dit “de Gerlan” qui passe sous le rocher puis descend à Massas en offrant un magnifique coup d’œil sur la vallée de l’Eysse. Le circuit se parcourt en 2 h 30 à 3 heures environ, le dénivelé, sans à coup, est de 300 mètres

ut elit. adipiscing eleifend commodo lectus sit consequat. ut Nullam libero