Le mont Mézenc, d’origine volcanique, culmine à 1 753 m d’altitude. Il est situé sur la même ligne de crête que le mont Gerbier-de-Jonc, entre Velay et Vivarais dans le massif du Mézenc au sein du Massif central

Sa forme caractéristique est reconnaissable de loin : certains le comparent à une selle de cheval…

A 1 753 mètres, le mont Mézenc est le quatrième sommet du Massif Central. Il marque la limite entre les départements de la Haute-Loire et de l’Ardèche. Entre Velay et Vivarais, le Mézenc est situé sur la même ligne de crête que le Mont Gerbier-de-Jonc, sur les contreforts du Massif central

Il est constitué de deux sommets distants d’un demi-kilomètre. Le sommet Sud, le plus élevé, se situe dans le département de l’Ardèche. Le sommet Nord en Haute-Loire est surmonté d’une croix et culmine pour sa part à 1 749 mètres d’altitude. Les sommets, facilement accessibles en 30min à 1h de marche, offrent une vue grandiose par delà la vallée du Rhône sur toute la chaîne des Alpes, du Mont Blanc au Mont Ventoux, et vers l’Ouest des Cévennes jusqu’à la chaîne des Puys.
Site botanique exceptionnel, 80 espèces rares y ont été recensées dont de nombreuses espèces alpines , et des espèces rupestres fleurissant parmi les dalles de lauze : Rosier des alpes, Joubarbe “toile d’araignée”, Arnica des montagnes…
Les landes sont couvertes de myrtilles et d’Airelles rouges, et en hauteur de Raisins d’ours et de Genevriers nains. On y retrouve aussi à la lisière des bois et des chemins, les grappes violettes de l’Epilobe en épi.Grand nombre d’oiseaux de haute montagne : Pipit spioncelle, Traquet motteux, Bruant fou, Merle de roche, Merle à plastron…
Au cours de l’ère tertiaire, la bordure orientale du Massif Central fut soulevé et craquelée ; de grandes fractures découpèrent la région du Velay, les volcans firent leur apparition, le massif du Mézenc est né. L’activité volcanique du massif Mézenc-Gerbier a duré près de 5 millions d’années (de -11 Millions d’années à – 6 Millions d’années) . Le Mont Mézenc est constitué d’une énorme masse de phonolite, roche volcanique claire et sonore, mise en place à travers d’épaisses coulées de roches basaltiques noires. 
Géant des Cévennes, l’appellation Mézenc proviendrait d’ailleurs de deux radicaux celtes « mez » et « enc » dont l’un signifie espace et l’autre feu.

diam felis Praesent neque. commodo id, dolor Aliquam dolor.